Qu’est-ce qu’un troll ??

Préambule sur le terme troll,

Dans l’univers de l’internet, un troll désigne, un personnage malfaisant dont le but est de perturber le fonctionnement des discussions de forums et blogs en multipliant les messages sans intérêt ou, plus subtilement, en provoquant leur multiplication.

Les différentes catégories de trolls,

Le troll débutant, c’est une façon de troller par ignorance sans véritable intention de nuire. Poster n’importe quoi n’importe où. On peut aussi considérer comme troll débutant toute personne qui répond au message d’un autre troll.

Le troll bête, persuadé d’avoir une opinion valable sur tout, d’être de bonne foi, et que sa diarrhée verbale intéresse quelqu’un d’autre que lui, le troll bête refusera la qualification de troll. Attention, le troll bête peut rapidement devenir méchant, puisqu’il est sûr de son bon droit. Comme le rappellent avec sagesse les vieilles légendes, « quand troll vexé, troll devenir encore plus chiant ».

Le troll méchant, c’est le troll le plus connu, et pour lequel on trouve la littérature la plus abondante. Son but est, consciemment, de tuer les discussions. Par amusement, parce que le sujet lui déplaît, parce que les administrateurs ou modérateurs l’ont vexé, parce que dehors il pleut ou qu’il s’emmerde au boulot. Ce qui, au final, nous donne le genre synthétique bien connu du « troll bête et méchant ». Il cumule tous les types détaillés plus haut.

Caractéristiques et comportement à adopter,

La règle traditionnelle pour lutter contre un troll consiste à ignorer ses messages. « Do not feed the troll », littéralement, « Ne nourrissez pas le troll ».

Dans son refus d’aborder le fond, de privilégier la forme et de débattre sans fin de la gestion des discussions, le troll a une propension inimaginable à se placer dans l’affectif. Ses messages deviennent un jeu subtil de connivences, de divisions, de recherche d’alliés et d’ennemis. Il se croit ou se prétend copain avec Pierre, alors que Paul est méchant et le persécute, et Jacques s’est engueulé avec des Bisounours dans son repère.

Une fois ses thèmes de discussion épuisés, le dernier sujet du troll est de se prétendre victime d’atteintes inadmissible à sa liberté d’expression. Sujet qui, lui-même, ne sera jamais abordé sur le fond, mais sur la forme, la gestion des forums par les méchants administrateurs et modérateurs qui ne l’aiment pas, le manque de politesse et de compassion des intervenants…

Il semble que, aussi malheureux que cela paraisse, si l’on veut maintenir les espaces de discutions ouverts (les messages sont publiés dès qu’ils sont envoyés), face à un troll, la seule technique est la guerre des tranchées, plusieurs administrateurs surveillent quasiment en permanence pour bloquer aussi rapidement que possible les dérives trollesques.

Rien ne réjouit plus le troll que les contradictions entre administrateurs. Ne jamais sembler donner raison au troll. Proscrire tout message qui commence par « sur ce point tu as raison, mais… » ; « la question est intéressante, mais… ». Pour la bonne et simple raison que le troll ne suit jamais les règles de la discussion (définitions des termes, échanges d’arguments, réponses aux questions).

Les messages trollesques,

Basique, la bonne grosse provocation et l’insulte. L’idéal, pour encore plus d’efficacité, consiste à utiliser une image qui insulte un autre groupe humain.

Les réponses systématiques. Toute réponse creuse à un message creux permet d’entretenir la dynamique du groupe. De fait, on constate le plus souvent que les victimes d’un troll, en répondant à son message et en se lançant dans d’interminables débats oiseux, deviennent à leur tour des trolls.

Les meilleurs sujets de Troll,

Les éternels débats Linux/Windows/Mac, distribution Linux X/distribution Linux Y… un grand classique qui nécessite quelques connaissances en informatique. « Windows c’est bugué, Linux c’est compliqué, Mac c’est fermé ».

Les débats de société, il en existe une liste dont on ne voit pas la fin. Alors vous imaginez bien que le Troll sévit aussi dans cette catégorie. Le troll en forme pourra même établir des parallèles douteux entre un fait divers et un quelconque génocide. Oui oui, le Troll est un être à part qui passe outre la cohérence et le bon sens.

Dans le même genre, on retrouve les débats politiques, ce sujet à table en famille permet de tenir plusieurs heures, alors imaginez la même discussion à l’échelle de l’Internet. Le troll politisé a ceci de redoutable qu’il pondra d’indigestes pavés, sûr qu’il est de son bon droit.

Les réflexions existentialistes et la psychologie de comptoir, le troll recourra à sa propre expérience pour vous certifier par A+ B ceci ou cela. À croire que les Trolls ont des connaissances et du vécu dans tous les domaines.

Comment repérer le troll ??

–      Le troll agit sur plusieurs sites, histoire de mieux agir !

–      Le troll fait des fautes d’orthographe, de grammaire et de conjugaison

–      Le troll a toujours plusieurs comptes

–      Le troll a souvent entre 8 et 11 ans d’âge mental

–      Le troll se fait toujours agresser par les autres membres

–      Le troll se plaint que le modérateur lui en veut

–      Le troll a des compétences dans tous les domaines

–      Le troll s’appelle aussi boulet

–      Le troll ne parle pas en SMS, non, il parle dans une langue plus primitive

–      Le troll se fait bannir tous les weekends

–      Le troll n’est pas drôle

–      Le troll est même chiant

–      Le troll est généralement fier de lui

–      Le troll lit les règles, si si je vous assure, mais ne les respecte pas

–      Le troll dit toujours que ça bug quand il n’y arrive pas

–      Le troll est contagieux

–      Le troll flood

–      Le troll détourne les débats

–      Le troll aime parler des sujets qui fâchent

Une réponse à “Qu’est-ce qu’un troll ??”

  1. Maria dit :

    Exactement le genre d’idées dont je me faisait a propos de ce sujet, merci bien pour ce succulent billet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *