Les réseaux sociaux, effet de mode ou phénomène sociétal ?

Je pense que nous serons tous (ou presque) d’accord sur la réponse, alors, nous n’allons pas perdre de temps et passer directement par la case chiffres-choc qui devrait convaincre l’ensemble de mes lecteurs, même les plus réticents.

  • Fin 2012 il y avait plus d’appareils connectés que d’Hommes sur la terre !
  • 1,5 milliard de personnes passent sur les réseaux sociaux par jour !
  • 800 millions de personnes se connectent depuis leurs appareils mobiles (Smartphones et tablettes)  !
  • 50 millions de Français utilisent les réseaux sociaux !
  • Un internaute français est inscrit en moyenne sur 3,5 réseaux sociaux !
  • 78% des entreprises estiment que les réseaux sociaux sont indispensables à leur développement.

Donc oui, pour ma part, les réseaux sociaux sont plus qu’un effet de mode et sont devenus au fil des 5 dernières années un phénomène national et même mondial qui a bouleversé notre mode de vie.

Après, bien entendu libre à chacun de penser que les réseaux sociaux sont une bénédiction sociétale, ou plus d’actualité (programme prism -_-), le mal absolu avec la fin de la vie privée comme nous la connaissions.

La question existentielle à dégager est donc, est-ce préférable de me surexposer aujourd’hui tout en gardant le contrôle ou alors de subir cette exposition demain sans en avoir le contrôle ?

Il va s’en dire, que cet effet de mode qui se transforme rapidement en phénomène sociétal n’a pas encore embarqué l’intégralité de la population mondiale et n’y parviendra surement jamais.

Cependant, chaque jour, ce sont des milliers de personnes qui se rajoutent et peut-être que bientôt, pour rester à l’intérieur de la société, être présent sur les réseaux sociaux sera une obligation ou du moins cela facilitera grandement notre quotidien et notre crédibilité. Nous verrons un peu plus loin ce qui me fait dire cela.

Prendre soin de son e-réputation devient alors un enjeu majeur.

  • Les recruteurs et même vos employeurs « espionnent » votre profil, ce que l’on dit de vous, etc. Une grosse coquille visible peut sérieusement vous mettre en fâcheuse posture. Petite anecdote tirée du Web, une personne qui s’était mise en arrêt maladie et qui en fait est parti en vacances sur une île a sauvé un enfant de la mâchoire d’un requin tout en étant filmé, résultat des millions de vues sur YouTube dont son employeur et paf un chômeur supplémentaire. Donc attention, même un acte héroïque peut vous porter préjudice (il ne faut pas pour autant tomber dans la paranoïa).
  • Idem pour les entreprises, aujourd’hui nombreux sont les clients (66%) à être influencé par des achats postés par leurs amis sur les réseaux sociaux, l’avis qu’ils donnent devient alors primordial. En partant de ce principe, un client satisfait peut vous en rapporter 10 et à l’inverse, un client insatisfait peut vous en faire perdre 10. Heureusement que les community manager sont là pour rattraper ces imprévus et pour veiller à l’e-réputation de votre structure !

Une obligation mon œil, moi personne ne me force la main !!

Voilà une philosophie de vie que j’apprécie au plus haut point. Cependant, l’avenir c’est l’arrivée massive de la TV sociale (prévu initialement pour 2013), la venue de la réalité augmentée avec les lunettes connectées (Google) ou encore les lentilles connectées (Microsoft), et autres bijoux technologiques tels que les montres connectées, et j’en passe des meilleures.

D’accord, mais où est le rapport entre cet avenir et les réseaux sociaux ?

Bon pour la TV sociale le rapprochement est pour le moins explicite. Le programme qui vous sera proposé aura des commentaires de la part d’autres personnes (qui seront surement positif, ils ne sont pas fous les publicitaires) et donc se sera une sorte de recommandation pour regarder tel ou tel programme.

La réalité augmentée avec les lunettes Google et les lentilles Microsoft sera rendue possible par la connexion permanente avec les réseaux sociaux. Vous pouvez déjà imaginer fixer une personne ou un immeuble et avoir accès en un clignement d’œil à son profil dans le cas d’une personne ou à une page fan voir des avis concernant un immeuble avec le prix du m², les personnes y vivant ou y travaillant. Bon vous l’aurez compris c’est vaste, excitant, mais effrayant pour le respect de la vie privée.

Tout ça pour arriver ou finalement ?

Au moment fatidique où je dois faire une synthèse de mon argumentaire.

Les réseaux sociaux sont donc un phénomène sociétal qui puise sa source dans les relations entre les individus et donc, l’avenir semble radieux et durable.

Hier, les réseaux sociaux étaient construits pour être compatibles avec les technologies du moment. Demain, ce seront les technologies futures qui seront construites pour être compatible avec les réseaux sociaux et non plus l’inverse.

Nous en sommes effectivement là, et donc pour utiliser la technologie du futur le passage par les réseaux sociaux va devenir petit à petit une obligation.

Une réponse à “Les réseaux sociaux, effet de mode ou phénomène sociétal ?”

  1. […] Les réseaux sociaux, effet de mode ou phénomène sociétal ? Que disent les chiffres ? Comment vont-ils se présenter à nous dans le futur ?  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *