Quelques précieux conseils pour repousser les Trolls

Une fois le troll arrivé sur votre site, vous voilà cuit !

Pour les blogs qui ont un peu de trafic, le troll est un véritable fléau qui noie la qualité d’un post dans une bouillie de connerie. Il peut même à lui seul détruire ou du moins nuire à une belle réputation … Il va pour cela pourrir les échanges en s’accrochant à des détails et souvent même en mélangeant toutes les informations dont il dispose pour étaler sa diarrhée de calomnies et autres balivernes. Le troll va attendre tapis dans l’ombre la publication d’un nouveau billet pour attaquer sur un autre angle, avec une féroce détermination (sans aucun doute son unique qualité).

Méthode 1, être plus malin que le Troll !!

Les trolls tiennent beaucoup à leur identité numérique, ils reviendront toujours à la charge avec le même pseudo, ou tout du moins la même adresse email. Avec une bonne dose de PHP, il est aisé de coder une petite redirection conditionnelle selon ce qu’il y a dans le post, l’adresse mail, le pseudo, … du formulaire de commentaire. Résultat, au revoir Mr le Troll !

Pour pimenter la chose, rien n’empêche de faire pointer la redirection sur un site externe, histoire de faire flipper un peu le troll. Petit bémol, si le Troll invite ses « amis », le script devra souvent être retouché ce qui devient à la longue relativement fastidieux et chronophage.

Méthode 2, créer une route sans virage,

Eh oui, ce n’est pas forcément la meilleure des solutions, mais c’est indéniablement une redoutable méthode. Il faut trouver le moyen d’apporter une idée construite sans division possible dans l’opinion et parvenir à éloigner toutes polémiques et ce dans tous les articles. Un exercice pas franchement facile tant il est alléchant de prendre position dans un écrit. Et puis, un billet informel sans prise de position restera plat et flasque et donc ne permettra pas d’attirer la foule et de faire rêver son auditoire.

C’est de loin l’une des solutions les plus difficiles à mettre en œuvre, l’internaute ayant toujours une bonne dose de rébellion en lui, le web est son média, son terrain de jeu ou de chasse selon les cas !!

Méthode 3, le /ignore,

Un peu simpliste comme solution et pas forcément très efficace, cela rebutera tout de même les plus noob des Trolls. Pour que cela fonctionne un tantinet soit peu, il ne faut pas juste se contenter de ne rien dire, il faut relancer la discussion avec un autre utilisateur en répondant précisément à l’intervention de cette personne et non du Troll. Le troll risque de s’agacer de cette situation et fuir par la même occasion. Attention cette technique peut ne pas marcher avec les Trolls de compétition !!

Méthode 4, combattre le mal par le mal !!

Vous pouvez très bien être plus Troll qu’un Troll. L’ivresse d’un bon commentaire surréaliste bien senti, histoire de se défouler, vous fera un bien fou. Il faut que cette réponse soit à la fois hors sujet, hors de propos, et que ce soit drôle. En théorie, le Troll étant un brin limité par ses obsessions compulsives ne trouvera rien à redire à cette prose, la victoire sera votre. Attention tout de même à ne pas prendre trop de plaisir dans cet exercice et, devenir par la suite un Troll.

Méthode 5, fermer les commentaires,

Oui, oui, solution radicale et quelque peu extrémiste, mais les résultats sont garantis. Ça me rappelle une réplique entre Jean Dujardin & Gilles Lellouche dans « Les Infidèles », la meilleure façon de ne pas se faire attraper et encore l’abstinence, sans commentaires point de troll possible !! Vous devez au préalable remercier les interlocuteurs qui ont participé à la discussion, puis fermer définitivement l’accès au formulaire.

À ne faire que lorsque la discussion a vraiment beaucoup dévié à cause de l’intervention intempestive du Troll. On veillera à rester digne et à souligner les apports intelligents émis lors des échanges pour bien faire passer le message que l’on ne censure pas.

Méthode 6, modérer les messages du Troll,

Plusieurs méthodes ici, en fait, tout dépend du système en place. Soit on modère à la main en validant soi-même tous les commentaires. Soit, on met en place un système de cookie, on identifie le Troll par IP, pseudo ou encore email et on applique une modération manuelle à tous ses commentaires avec un message du type, « message est en attente de publication ». En général, la patience du troll n’est pas bien grande, au bout de quelques jours, il va venir geindre que son commentaire n’est pas en ligne. Une semaine ou deux passent, il a lâché l’affaire !

La façon de modérer reste là aussi à déterminer, plusieurs solutions sont possibles, soit ne jamais publier ses commentaires soit les retoucher et donc enlever tous les éléments Trollesque et le faire passer publiquement pour un andouille !!

2 réponses à “Quelques précieux conseils pour repousser les Trolls”

  1. Eye Protection dit :

    Hi there, I check your blog named « Quelques précieux conseils pour repousser les Trolls ! » on a regular basis. Your humoristic style is awesome, keep up the good work!

  2. Johna235 dit :

    There are some interesting closing dates on this article !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *